Nouvelle période géologique, où l’impact de l’activité humaine devient prépondérant sur l’évolution de l’écosystème terrestre, dépassant tous les autres facteurs “naturels” prédominant jusque-là. L’exemple le plus connu est le réchauffement climatique, entraînant (et étant lui-même intensifié en retour) fonte des glaciers, réduction des calottes glaciaires, élévation du niveau des mers principalement du fait de la fonte des glaciers, acidification des océans par diminution du pH de l’eau de mer à la suite du réchauffement (provoquant un dépérissement des récifs coralliens), modification des courants marins, etc.