Lorsque les deux signataires d’un contrat ne disposent pas du même nombre d’informations pertinentes, cela donne un avantage au participant le mieux informé.