Instituée en 1998, la Banque centrale européenne contrôle la politique monétaire de la zone euro et poursuit comme but premier la stabilité des prix. 

La règle sacrée des 2%

Instituée par l’Union économique et monétaire en 1998, la Banque centrale européenne contrôle la politique monétaire de la zone euro et poursuit comme but premier la stabilité des prix. Elle veille à ne pas dépasser le niveau de 2 % annuel. Un des critères de convergence contenus dans le traité de Maastricht impose d’ailleurs aux États de ne pas dépasser un maximum d’inflation : pas plus que 1,5 point par rapport aux trois États les plus vertueux de la zone. Si ensemble ils affichent un taux de 0,5 %, l’État ne pourra pas dépasser 2 % (0,5 + 1,5).

Comprendre le rôle de la BCE

Banque centrale européenne (BCE) 🎥 est dans Pour l’Éco