Un pays « entre en défaut de paiement » quand il ne peut plus payer ce qu’il doit à ses créanciers. Pour un pays, il existe trois types de dettes : obligataire (l’Etat a emprunté sur les marchés), bancaire ou « institutionnelle » quand le pays a reçu un prêt d’une institution internationale comme le FMI. Un défaut de paiement coupe l’Etat des marchés financiers sur lesquels il ne peut plus emprunter. Pour continuer à fonctionner, le pays doit se tourner vers les institutions internationales et demander un plan de sauvetage. Un état ne peut pas réellement faire faillite car ses actifs ne peuvent pas être liquidés.

Un pays « entre en défaut de paiement » quand il ne peut plus payer ce qu’il doit à ses créanciers. Pour un pays, il existe trois types de dettes : obligataire (l’Etat a emprunté sur les marchés), bancaire ou « institutionnelle » quand le pays a reçu un prêt d’une institution internationale comme le FMI. Un défaut de paiement coupe l’Etat des marchés financiers sur lesquels il ne peut plus emprunter. Pour continuer à fonctionner, le pays doit se tourner vers les institutions internationales et demander un plan de sauvetage. Un état ne peut pas réellement faire faillite car ses actifs ne peuvent pas être liquidés.