Il s'agit du contournement des contraintes légales, par une entreprise ou un Etat, en matière de fiscalité, de santé, de protection sociale et de protection de l'environnement. Le terme dumping vient du verbe anglais to dump qui signifie décharger, jeter, vider. 

  • le dumping économique

Une entreprise va vendre un produit à un prix très faible, qui lui donnera une marge également faible. L'objectif : ruiner ses concurrents et conquérir un marché, pour ensuite se retrouver en situation de monopole et avoir des marges plus intéressantes. C'est un mécanisme à ne pas confondre avec la vente à perte - vente à un prix inférieur au coût de production -, qui est interdite dans toute l'Union européenne.

  • le dumping social

Une entreprise va abaisser le coût de la main d'oeuvre pour réduire ses coûts de production et ainsi être plus compétitive. Le débat autour des travailleurs détachés y fait référence : aujourd'hui un travailleur européen qui va exercer dans un autre pays que le sien sera soumis aux charges de son pays d'origine, et non à celles du pays où il travaille. Cela permet aux entreprises qui pratiquent ce dumping, en employant des travailleurs étrangers dont le pays d'origine demande de faibles charges, de réduire leurs dépenses en cotisations sociales. Mais en France ce système prendra fin le 30 juillet 2020, date à laquelle prendra effet l'ordonnance qui transpose en droit français la directive européenne de 2018 qui a modifié les règles en matière de détachement des salariés.

  • le dumping environnemental, ou écologique

Un Etat va établir des règles environnementales moins contraignantes qu'ailleurs. L'objectif : favoriser les entreprises nationales en augmentant leur compétitivité vis-à-vis des entreprises étrangères, au détriment de la protection de l'environnement et de la santé. Il y a également un risque que certaines entreprises délocalisent leurs activités de production dans ces pays. Les Etats-Unis par exemple imposent peu de règles en matière d'environnement et autorisent l'extraction de gaz de schiste, l'agriculture OGM et le traitement du bétail aux hormones de croissance.

  • le dumping fiscal

Un Etat va imposer faiblement les entreprises et les personnes sur le territoire national. L'objectif : attirer les capitaux et les étrangers. Dans l'Union européenne, certains Etats ont ainsi des taux d'impôt sur les sociétés très bas.C'est le cas de la Hongrie (9%), de la Bulgarie (10%) ou encore de l'Irlande (12,5%). Les GAFA et de nombreuses autres multinationales en profitent pour installer leur siège européen dans ces pays-là.

 

Dumping est dans Pour l’Éco