L'effet de rebond est la hausse de la consommation de biens et de services résultant de la réduction des contraintes pesant sur l’environnement, obtenue grâce aux progrès technologiques. En effet, les néoclassiques estiment que les innovations techniques sont la solution aux problèmes environnementaux, qu’elles permettent de résoudre la plupart des problèmes écologiques et notamment de remplacer et de préserver le capital naturel.

C’est ainsi que le caoutchouc synthétique peut, par exemple, remplacer le caoutchouc naturel provenant de la sève des hévéas. Les différents capitaux (naturel, physique, humain et social) nécessaires à la croissance économique sont alors substituables et la soutenabilité de la croissance est dite « faible ».

Toutefois, comme les contraintes sont faibles, les comportements ne sont pas modifiés, loin de là. C’est ainsi que, par exemple, des voitures moins polluantes peuvent entraîner une hausse de l’utilisation de la voiture, et ainsi le niveau de pollution ne baissera pas, au contraire !