Nom du Prélèvement forfaitaire unique (PFU) en vigueur depuis 2018. Au taux unique de 30 %, cet impôt taxe les revenus du patrimoine (revenus des capitaux mobiliers (intérêts, dividendes), les plus-values mobilières, assurance-vie…) Il remplace l’imposition progressive existante qui pouvait aller jusqu’à 60,5 % pour les contribuables les plus aisés. L’objectif politique est d’orienter l’épargne vers « l’économie productive » et de limiter l’exil fiscal.