Terme suédois qui désigne la « honte de prendre l’avion » pour des raisons écologiques.

Ce mot est né en Suède en 2018 où des habitants ont décidé de privilégier le train pour leurs déplacements. Et ce n’est pas sans conséquences économiques : le nombre de passagers a diminué de près de 5% au premier trimestre de l’année 2019, que ce soit sur les vol intérieurs ou internationaux.