Popularisé aux Etats-Unis et lié à l’émergence des plateformes collaboratives, le terme gig economy désigne l’ensemble des petits boulots, pour lesquels les travailleurs sont payés à la tâche et non à l’heure. Ce terme (gig signifie « concert », en anglais) fait écho aux musiciens souvent payés à la tâche en fin de show, à l’instar des travailleurs d’aujourd’hui rémunérés pour une livraison de repas ou un rechargement de trottinette.  

Gig economy est dans Pour l’Éco