L'impôt sur le revenu est un impôt direct et progressif qui prélève les ménages en fonction de leurs revenus. En France, 16,3 millions de foyers fiscaux l'ont payé en 2017 sur les 37.9 millions de foyers existants, soit 43% d'entre eux.

L'impôt sur le revenu en dix dates

1914

Création de l’Impôt général sur le revenu (IGR) en France. Il est initialement mis en place pour financer l’effort de guerre et la reconstruction du pays. Il est appliqué pour la première fois en 1916 sur les revenus de 1915.

1917

L’IGR prend la forme d’un système à deux étages : d’une part des taux proportionnels pour différentes catégories de revenus, d’autre part un impôt général au barème dégressif. Il a ainsi existé jusqu’à six impôts cédulaires (déclarés sur des feuilles d’imposition distinctes dites cédules).

1942-1949

L’imposition des revenus prend sa forme contemporaine : suppression des impôts cédulaires et instauration de « l’Impôt sur le revenu des personnes physiques » (IRPP). Le barème de l’IRPP se compose d’une taxe proportionnelle et d’une surtaxe progressive.

1946-1949

Montée en charge du barème de cinq à neuf tranches d’imposition.

1959

Fusion de toutes les taxes pour donner à l’IRPP son rôle d’impôt unique sur les revenus.

1971

L’IRPP prend le nom d’impôt sur le revenu (IR).

1946-1982

Le taux marginal supérieur reste stable à 60 %.

1986

Création d’une 14e et dernière tranche de l’IR avec un taux marginal de 65 %.

1987-2011

Baisse du nombre de tranches de l’IR et du taux marginal. Ainsi, l’IR passe de 14 tranches à sept, de 1994 à 2006, puis à cinq à partir de 2007, pour remonter à six en 2013 avec un taux marginal de 45 %.

2019

Entrée en vigueur du prélèvement à la source.

Impôt sur le revenu est dans Pour l’Éco