L’industrie 4.0 est un concept apparu pour la première fois en 2011 au Forum mondial de l’industrie de Hanovre. Il marque l’arrivée de la quatrième révolution industrielle, basée sur les nouvelles technologies (Internet des objets, intelligence artificielle, impression 3D, etc.), après la première révolution industrielle fondée sur la vapeur, la deuxième sur l’électricité et les hydrocarbures (pétrole, gaz naturel) et la troisième sur l’électronique et les technologies informatiques.

L’usine du futur est donc une usine robotisée, connectée et intelligente. C’est, par exemple, une usine où toutes les machines sont connectées à un système de supervision permettant de surveiller en temps réel leur état de fonctionnement et de détecter très rapidement les premiers signes de faiblesse. C’est aussi une usine où les outils de production sont plus flexibles et plus aisément adaptables à la demande du marché. Une personnalisation que permet justement l’impression 3D.