Les inégalités, le prix à payer pour la liberté économique  

Le capitalisme libéral a sorti des centaines de millions d’individus de la pauvreté, mais aussi créé des fortunes immenses et donc des inégalités.

Celles-ci existent dans toute société, reflétant son mode d’organisation économique, de répartition et de redistribution. Les classes moyennes y sont particulièrement sensibles.

Toutes les cultures n’ont pas la même tolérance aux inégalités. Sont-elles acceptables, légitimes, dangereuses, utiles ?

Si leur suppression est impossible, leurs excès nuisent à la croissance. Comment éviter qu’elles dérapent ? 

Des éléments clés et notre sélection d’articles pour vous aider à comprendre les inégalités dans notre société.

C'est quoi les inégalités ? 

Dans nos sociétés qui valorisent l’activité économique, les inégalités sociales prennent en partie la forme d’inégalités économiques.

Toutefois, ces inégalités sociales ne se réduisent pas aux inégalités économiques.

La santé, par exemple, est un capital essentiel pour un individu. Or il existe dans ce domaine des inégalités sociales entre individus, à la fois entre hommes et femmes et en fonction du milieu social.

Autre exemple : l’accès aux professions. Elles ont un prestige spécifique plus ou moins élevé et l’accès à chacune d’elles n’est évidemment pas égalitaire.

Troisième exemple : l’accès au diplôme favorisant l’entrée dans telle ou telle profession. On mesure également l’inégalité de l’espérance de vie ou encore les inégalités de revenus.

Inégalité et discrimination

Une discrimination est une différence de traitement fondée sur un critère illégitime et donc prohibé (âge, sexe, handicap, etc.). Les discriminations produisent des inégalités, mais les inégalités ne sont pas uniquement la conséquence des discriminations.

En Chiffres

11 190 €

10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 11 190 euros annuels, en 2017, en France. 

À l’autre bout de l’échelle, les 10 % des personnes les plus aisées ont un niveau de vie supérieur à 37 570 euros.

Les 20 % les plus modestes détiennent 8,9 % de la somme des niveaux de vie.

Les 20 % les plus aisés en détiennent 37,9 %, soit 4,3 fois plus. 

"Une société qui fait passer l'égalité avant la liberté n'aura ni l'une ni l'autre."  

Milton Friedman

Economiste américain 1912-2006, prix Nobel 1976.

Différence de situation entre des individus en raison de leurs ressources (éducation, revenus, capital social, etc.) ou de leurs pratiques (santé, logement, situation d’emploi, etc.), ces individus pouvant être classés hiérarchiquement.