Le migrant économique arrive légalement dans un pays pour travailler. On l'appelle ainsi quand il a demandé un droit de séjour et que celui-ci a été approuvé. Le migrant économique peut-être salarié, mais aussi indépendant, chercheur ou artiste. La durée de son séjour varie de quelques mois pour les saisonniers par exemple, à plus d'une année.

Selon l’Insee, « est immigré celui qui est né étranger à l’étranger et qui réside en France », soit près de 6,5 millions d’immigrés, 9,7 % de la population totale. Si l’on retient à la fois les immigrés et leurs descendants directs, on compte 14 millions de personnes, soit près de 21 % de la population en 2018.

L’immigration de travail reste minoritaire en France (13 % en 2018).

En dates

1917 - Une carte de séjour est instituée pour les étrangers de plus de 15 ans résidant en France. Le XIXe et le début du XXe siècle sont des périodes d’accueil des travailleurs étrangers – d’Italie, Belgique, Pologne – pour répondre aux besoins de main-d’œuvre.

1945-1973 (Trente Glorieuses) - La forte croissance économique, la décolonisation, le traité de Rome favorisent l’accueil des étrangers, notamment d’Espagne, du Portugal et du Maghreb. L’immigration des familles est aussi souhaitée, pour des raisons démographiques.

Crise de 1973 - Elle subordonne la politique d’immigration à la situation de l’emploi. Perdre son travail pour un immigré signifie perdre sa carte de séjour. Après une suspension de l’immigration extracommunautaire de 1974 à 1977, le regroupement familial est à nouveau autorisé dès 1975.

1984 - Création de la carte de résident, titre unique de séjour et de travail, de longue durée ou permanente, et dissociation du droit au séjour de l’occupation d’un emploi.

Années 2000 - En 2008, des autorisations de travail, par région et par métier, sont délivrées aux étrangers non ressortissants d’un État membre de l’Union européenne. Un titre de séjour pluriannuel, dit « passeport talent », concerne les scientifiques, artistes, investisseurs, ou tout autre étranger hautement qualifié.