27 237 ONG selon l’ONU

Une organisation non gouvernementale (ONG) est une association à but non lucratif qui ne relève ni de l’État ni d’institutions internationales. Les ONG n’ont pas le statut de sujet de droit international. Les principaux critères définissant une ONG sont les suivants : le but non lucratif de son action ; l’indépendance financière ; l’indépendance politique ; la notion d’intérêt public. L’Organisation des Nations Unies a établi une liste des ONG reconnues comme étant des interlocuteurs de confiance. Cette liste compte 27 237 organisations dans le monde.

On peut distinguer deux types d’ONG : les ONG humanitaires qui aident au développement ou qui sont spécialisées dans l’aide d’urgence, par exemple Médecins sans frontières, Action contre la faim, Croix-Rouge française, etc. ; les ONG de plaidoyer qui ont pour objectif la défense d’une opinion, d’un groupe de personnes ou d’une cause, comme Greenpeace, Oxfam, CCFD-Terre solidaire, WWF, Reporters sans Frontières, etc.

« Name and shame »

Depuis les années 2000, les ONG se transforment en « entreprises » avec, en plus du bénévolat, des emplois salariés, y compris des profils très expérimentés. Du fait de cette montée en gamme, les ONG sont créditées d’une expertise reconnue par les scientifiques. Elles animent un réseau d’influence national, voire international. La Banque mondiale constate que « les ONG prennent de plus en plus part aux processus de développement économique et social ». Elles sont capables de faire capoter des négociations par leur capacité de mobilisation et de lobbying. Elles jouent également un rôle de contrôle des autres acteurs de l’économie (États, entreprises) en recourant au « name and shame », une technique consistant à stigmatiser les mauvais élèves en les désignant. Les ONG sont ainsi devenues de véritables vigies de la mondialisation : centres de réflexion, lieux de production d’idées, de normes et d’influence

Les ONG en quatre dates

1974 Le président d’Amnesty international reçoit le prix Nobel de la paix. En 1977, c’est l’organisation elle-même qui reçoit ce prix.

1997 La campagne internationale pour l’interdiction des mines antipersonnel, conçue par six ONG, dont Handicap international, se voit décerner le prix Nobel de la paix avec sa coordinatrice, Jody Williams.

1999 Médecins sans frontières reçoit le prix Nobel de la paix.

2008 L’année de son 30e anniversaire, Human Rights Watch reçoit le prix des Droits de l’Homme des Nations unies.