La procédure de redressement judiciaire s'applique en cas de cessation de paiement mais parie sur un redressement futur. L'entreprise est restructurée. En cas d'échec, cessation partielle ou la liquidation peuvent être prononcé.