Les actifs épargnent pour leur propre future retraite ; leurs cotisations sont placées. Le niveau des pensions dépend des placements à long terme, et donc des taux d’intérêt.