La solvabilité est la mesure de la capacité d'une personne physique ou morale à payer ses dettes sur le court, moyen et long terme, elle permet d'apprécier la capacité à faire face à ses engagements (court long et moyen terme)

Dans le cas des banques, c’est le montant des fonds propres rapporté au bilan, c’est-à-dire le montant des pertes qu’une banque peut encaisser avant de faire faillite. La réglementation « Bâle 3 » impose un ratio qui rapporte les fonds propres au total des actifs. Un second ratio permet de pondérer les actifs en fonction de leur risque. Le danger, c’est qu’une banque, qui transforme les échéances courtes au passif (les dépôts) en échéances longues à l’actif (les prêts) chute sur une crise de trésorerie. D’où l’ajout de ratios de liquidité, pour s’assurer que la banque dispose de ressources mobilisables pour faire face à ses engagements.