Contraction de deux termes « stagnation » et « inflation » pour désigner une période où se conjuguent une faible croissance économique et une forte hausse des prix. Le premier à avoir utiliser ce néologisme s’appelle Iain Norman Macleod, le chancelier de l’Échiquier (ministre des Finances) britannique, au milieu des années soixante, quand l’Europe continentale vivait encore sous l’âge d’or des Trente Glorieuses (1945-1973).