L’ubérisation est un processus économique visant à remettre en cause le modèle économique d’une entreprise ou d’un secteur d’activité grâce à la technologie et en baissant les coûts. La plateforme en ligne - qui met en relation de consommateurs, entreprises ou entrepreneurs - est l’outil le plus utilisé. Ce nouvel acteur peut proposer les mêmes services mais à des prix inférieurs, notamment en ayant recours à des travailleurs indépendants plutôt qu’à des salariés.

Ce terme fait référence à l’entreprise californienne de transports par VTC Uber, qui a bouleversé le marché traditionnel des taxis en proposant aux usagers une plateforme de réservation en ligne. L’ubérisation se caractérise par une réactivité forte à la demande du consommateur et par la mise en concurrence des différents offreurs, souvent noté après chaque prestation.Le prix de la “prestation” est souvent fixé par la plateforme elle-même. Elle se rémunère en prélevant une commission. Par sa mise en concurrence exacerbée et son recours à l’auto-entreprenariat, les plateformes sont accusées de favoriser la précarité de ce qui en vivent au dépend du profit des plateformes.

Ce terme a été utilisé pour la première fois en France par l’homme d’affaires français et publicitaire Maurice Lévy, en 2014.

L'équation économique des plateformes de livraison à vélo