On lève le doigt | C'est quoi la théorie de la rente différentielle ?

Les bases

Bonjour lidavy6 (et bonjour à toutes et à tous). Voici notre réponse à votre question : Est-ce que vous pouvez m'expliquer la théorie de la rente différentielle ? 

Avant toute chose, enclenchons la machine à remonter dans le temps pour bien comprendre.

C’est parti ! 🚗💨

L'essentiel :
Nous voilà maintenant à la fin du XVIIIe siècle, une société où la répartition des terres joue un rôle majeur. 👨‍🌾

La théorie de la rente différentielle nous vient de l’économiste britannique David Ricardo. (voir son portrait dans notre galerie)

La rente foncière repose sur la rareté du sol, ou de la terre, un actif économique non-produit : donné par la Nature, en quantité et en qualité.

Pour Ricardo, « la rente a un caractère non pas absolu, lié au monopole de la terre, mais différentiel, lié à la fertilité inégale des terres ». 

Comment ça marche :
Son idée est la suivante : la hausse de la population exige de mettre en exploitation des terres moins fertiles afin de nourrir tout le monde. Ces "nouvelles" terres agricoles produiront moins de blé à l'hectare que les champs de meilleure qualité déjà exploités. Mais, produire sur ces terres au rendement plus faible augmente le coût de production. Pour que ces nouvelles exploitations soient rentables, il faut une augmentation générale du prix du blé. 

Les propriétaires qui exploitent les terres les plus fertiles percevront alors une rente. Elle couvre la différence du prix de production entre le blé issu de leur terre et celui issu des terres moins fertiles. 

Résultat : “le taux de rente varie selon la terre, et la terre la moins fertile ne paie pas de rente, seulement le prix de la marchandise.”

La valeur du blé est déterminée par la quantité de travail consacrée à sa production sur la terre - ou sur la part de capital - qui ne paie pas de rente. Ce n'est pas parce que l'on paie une rente que le blé est cher, c'est au contraire parce que le blé est cher que l'on paie une rente.

Contexte historique

Le prix du blé, était un sujet de préoccupation majeur pour les milieux d'affaires au début du XIXe siècle. Et la bataille faisait rage entre les propriétaires fonciers et les industriels au sujet d'une législation qui permettrait ou non d'abaisser les prix du blé en recourant aux importations.

Voyage terminé, il est temps de revenir dans le présent.

En espérant avoir répondu à la question,
A bientôt. 
Clément Rouget