On lève le doigt | C'est quoi l'élasticité prix ? 

Les bases

Qu'est-ce que l'élasticité prix ?

Bonjour Keilian (et bonjour à toutes et à tous). Voici notre réponse à votre question "C'est quoi l'élasticité prix ?" 

La notion clé à retenir : L’élasticité prix est un indicateur qui mesure la réaction de la demande (par exemple des consommateurs) face à une variation du prix d’un service ou d’un produit.

L’élasticité-prix est, en règle générale, de signe négatif, car la demande est une fonction décroissante du prix (loi de la demande).

Concrètement, la demande est « élastique » ou sensible au prix quand la variation de la quantité demandée (en %) est supérieure à la variation du prix (en %). Si, par exemple, l'élasticité-prix est de -3, cela signifie que quand le prix baisse de 1%, la demande augmente de 3%.

Comment ça marche ? 

  • Quand l’élasticité est négative, une hausse du prix est susceptible de provoquer une variation à la baisse des volumes de la demande (et inversement). Par exemple, si le tarif d’une place de cinéma augmente, la fréquentation pourrait baisser. 
     
  • Quand l’élasticité est nulle, La demande est « inélastique » ou rigide : la demande reste inchangée quelle que soit la variation du prix. C'est notamment le cas des produits de première nécessité ou difficilement remplaçables (pâtes, essence…) : bien que le prix augmente, la consommation se maintient car il existe peu de produits de substitution. De fortes variations de prix sont nécessaires pour faire varier la demande.
     
  • Quand l'élasticité est positive, les augmentations de prix accroissent la demande... ce qui peut paraître assez paradoxal. Mais cela peut arriver pour les produits de luxe par exemple. C’est la « consommation ostentatoire » ou « l’effet Veblen », du nom de l'économiste américain Thorstein Veblen (1857-1929).

En espérant avoir répondu à votre question. 
A bientôt. 
Martine Peyrard Moulard et Clément Rouget