Revue de détail des lois et mécanismes économiques qui régissent la suprématie des géants numériques Google, Apple, Facebook et Amazon.

pouvoir économique Un pouvoir économique, une position dominante sur le marché

En droit européen de la concurrence, il n’est pas illégal de détenir une position dominante (au moins 40 % des parts d’un marché). Toutefois, une entreprise ne doit pas en abuser, ne pas porter préjudice à sa frange concurrentielle, constituée de plus petites entreprises, ni aux consommateurs en usant de moyens anticoncurrentiels. Les États sont mal armés face à des entreprises dont les utilisateurs ne sont pas ceux qui paient directement le service. Google écrase la concurrence avec plus de 90 % de parts de marché. Qwant n’a que 0,63 % du marché en France.

modèle économique Un modèle économique : la « plateforme numérique »

Ce sont des intermédiaires entre usagers et fournisseurs de biens, de services et d’informations du monde entier. L’effet de réseau leur permet d’offrir des biens non rivaux dont l’utilité augmente avec le nombre d’utilisateurs et dont les coûts marginaux sont pratiquement inexistants. Leurs réseaux planétaires permettent de se connecter, de s’informer, de s’exprimer, de commercer, de consommer… se rendant ainsi indispensables au plus grand nombre sans supporter de contraintes physiques.