L'autonomie d'Helena Rubinstein et les 7 autres "ancres de carrière"

En théorie

L'autonomie d'Helena Rubinstein et les 7 autres "ancres de carrière"

Dans ce deuxième épisode de "La Décision", Isabelle Barth, professeure agrégée des Universités et chercheuse en sciences du Management, analyse les étapes de la vie d'Helena Rubinstein qui lui ont permis d'accéder au succès. Et l’experte en tire des conseils pour votre propre carrière.

Quelles motivations pour votre carrière ? 

Au début du XXe siècle, à l'aube des mouvements de libération des femmes, Helena Rubinstein est déjà un être indépendant grâce à sa réussite entrepreneuriale. Elle considère la beauté comme un moyen d'émancipation des femmes. C'est ce qui l'a poussée, toute sa carrière, à produire une crème de beauté la plus saine possible et à la promouvoir à travers des égéries. Une véritable innovation marketing pour l'époque. Son empire industriel emploie à son firmament plus de 30 000 personnes.
Quelle leçon de management tirer de cette autonomie, l'une des huit ancres de carrière théorisée par Edgar Shein ? Pour ce psychologue et penseur du leadership, ces ancres ont de très fortes incidences sur nos décisions au travail.

Isabelle Barth, professeure agrégée des Universités et chercheuse en sciences du management, analyse les différentes étapes de la vie d'Helena Rubinstein. Un parcours inspirant qui pourrait donner une nouvelle impulsion à votre carrière. 

La Décision #2 | L'autonomie d'Helena Rubinstein, l'une des 8 "ancres de carrière"