Le temps, un aiguilleur qui façonne la vie sociale

En théorie

Le temps, un aiguilleur qui façonne la vie sociale

Chacun choisit les combinaisons de travail, temps libre, travail domestique et consommation compte tenu de la satisfaction qu’ils lui procurent, de ses ressources… et du temps dont il dispose. Ce sont ces choix qui donnent son rythme à la société.

Une crise est souvent l’occasion de révéler des signes, jusque-là subtils, qui indiquent qu’une société évolue et qu’un ordre ancien se délite. Le confinement subi pendant deux mois a provoqué une distorsion temporelle. À peine savions-nous quel jour nous étions…

Cette perte de repères temporels nous a plongés dans un flou qui a distendu le temps. Pour certains, cela a été synonyme de réflexion intérieure et de temps pour soi (enfin !), pour d’autres, de stress et de désorganisation en raison des habitudes perdues.

Le monde d’après-Covid interpelle notre rapport au passé et au futur, mais questionne aussi nos différents temps sociaux et leur hiérarchisation.

Que doit être notre manière de vivre ? Comment devons-nous dépenser notre temps ?