D'où vient l'expression : "Naître avec une cuillère en argent dans la bouche" ?

En théorie

D'où vient l'expression : "Naître avec une cuillère en argent dans la bouche" ?

Cette expression, qui désigne une personne issue d'un milieu aisé, est originaire d'Angleterre.

On dit cela de quelqu’un qui vient d’un milieu aisé et privilégié : la personne est née dans l’opulence et n’a jamais eu besoin de se préoccuper du coût de la vie.

Cette expression n’est pas française à l’origine, c’est une traduction littérale de l’expression anglaise « born with a silver spoon in one’s mouth ».

Dans les familles chrétiennes, le baptême est l’occasion d’offrir des cadeaux aux nouveau-nés. La tradition veut que le parrain ou la marraine offre une cuillère à l’enfant baptisé, symbole de l’attention qui sera portée au bébé. Les premières cuillères offertes étaient en bois ou en étain.

Mais dans les classes aisées, toujours soucieuses de montrer leur richesse, les cuillères de baptême sont fabriquées en argent. L’argenterie, symbole de réussite sociale, est alors réservée aux personnes les plus fortunées.

Le parrain offrait donc une cuillère en argent au bébé, afin de montrer l’appartenance sociale de l’enfant et d’affirmer qu’il ne manquerait jamais de rien. C’est ce que l’on appellerait aujourd’hui un signe extérieur de richesse.

De nos jours, les conditions de vie des enfants et les différences de classe sociale à la naissance sont toujours le fruit d’inégalités très fortes.

C’est le cas, par exemple, de l’accès aux études supérieures: selon l’Observatoire des inégalités, les enfants d’ouvriers ne représentent que 10% des étudiants, contre 35% pour les cadres.