« Toucher le pactole »

Éco dicton

Les bases
  1. Accueil
  2. Les bases
  3. Rétro-éco
  4. « Toucher le pactole »
Valentine Rault

Tous les mois, Pour L’Éco rappelle l’origine d’une expression courante en lien avec l’économie.

De nos jours, lorsque l’on touche le pactole, c’est que l’on devient très riche de manière soudaine. Mais bien avant d’être une expression, le Pactole était un… fleuve ! En réalité, un petit cours d’eau qui coule en Turquie. Durant l’Antiquité, il aurait charrié de grandes quantités d’or. Plusieurs sources historiques, Plutarque par exemple, nous confirment la présence d’or dans l’eau du Pactole jusqu’au Ier siècle de notre ère.

Toutefois, c’est la mythologie grecque qui nous explique d’où vient tout ce précieux métal. Selon la légende, l’histoire commence quand le roi Midas règne sur la Phrygie, en Asie Mineure. Un jour, alors qu’une procession en l’honneur du dieu grec Dionysos passe près du palais royal, les gardes trouvent un vieil ivrogne endormi devant les portes du palais. Plutôt que de le chasser, Midas se montre clément et accueille le vieil homme.

Il s’avère que le vieillard n’est autre que Silène, père adoptif de Dionysos. Pour récompenser Midas de sa bonté, le dieu lui offre d’exaucer n’importe lequel de ses désirs. Midas choisit : que tout ce qu’il touche soit transformé en or. Ce don va vite se transformer en cauchemar pour le roi : il ne peut plus manger ni boire, au risque de s’étouffer avec des pépites d’or. Midas supplie alors Dionysos de reprendre son cadeau et de le débarrasser de ce don maudit. Le dieu accepte et ordonne au roi de se laver les mains dans l’eau de l’un de ses fleuves, le Pactole. L’or des mains de Midas tombe alors dans le fleuve et la région devient riche…