Airbnb face aux ennemis de sa révolution touristique

Monde

Airbnb face aux ennemis de sa révolution touristique

En à peine 10 ans, le site de location de logements entre particuliers est devenu incontournable. Mais son succès suscite des réactions virulentes de la part des concurrents privés et des pouvoirs publics. Au point de menacer sa croissance ?

Airbnb a fêté son dixième anniversaire en août 2018. Avec ses cinq millions d’annonces de logements dans 80 000 villes et 191 pays, cette toute jeune société n’a plus rien à voir avec la modeste start-up originelle.

L’idée de deux de ses cofondateurs, Brian Chesky et Joe Gebbia, est née lors d’un congrès de designers à San Francisco, alors que les hôtels affichaient complet. Leur proposition, ce jour-là – louer une chambre de leur appartement équipée de simples matelas gonflables (air beds), avec petit déjeuner compris – est à l’origine du premier nom du site Internet, Airbed & Breakfast. Il a été simplifié en 2009 pour officialiser l’extension du service à des appartements entiers, des maisons et aux locations de vacances, y compris les plus exotiques (yourtes, bateaux, cabanes dans les arbres…).