Analyse économique de film. Quand l’Europe a fait payer la Grèce

Monde

Analyse économique de film. Quand l’Europe a fait payer la Grèce

Le film Adults in the room raconte du point de vue des Grecs et de leur ministre des finances de l’époque Yanis Varoufakis les négociations sur la dette du pays au sein de l’Eurogroupe après l’arrivée au pouvoir dans le pays d’un gouvernement de gauche radicale.

« Comme patriote, non, je n’accepterais le mémorandum sur la dette grecque en l’état. Il est mauvais pour votre peuple. Mais nous devons imposer des règles pour sauver l’Euro et vous servirez d’exemple pour discipliner les autres. » Dans une discussion officieuse avec Yanis Varoufakis, ministre Grec des Finances, Wolfgang Schauble, son homologue allemand ne fait pas de langue de bois : il faut punir les Grecs pour avoir falsifié leurs comptes publics au cours des années 2000.

Adults in the room

Wolfgang Schauble et ses conseillers

Il n’est pas le seul à le penser. Aux réunions de l’Eurogroupe, les représentants du gouvernement grec nouvellement élu sont accueillis de façon glaciale. Se mêlent alors arguments économiques, mépris et racisme : « Votre pays a menti, triché, gaspilléC’est à mon peuple de payer vos folies ? », « On ne financera pas votre généreux système social, un rêve communiste », « Vous êtes des cigales. Après avoir tout gaspillé, vous exigez que les fourmis payent pour vous. ».