Les sanctions économiques sont-elles efficaces pour faire plier des pays récalcitrants ?

Monde

Les sanctions économiques sont-elles efficaces pour faire plier des pays récalcitrants ?

Régulièrement, l’Union européenne utilise son arsenal juridique face à des pays récalcitrants. Mais pour quelle efficacité ?

"Nous ne pouvons pas faire autre chose que reconnaître la République populaire de ​Donetsk et la République populaire de Lougansk." Par ces mots, le Président russe Vladimir Poutine reconnaît le 21 février deux régions séparatistes de l’est de l’Ukraine. En réaction, les États-Unis, la France et l’Allemagne se sont prononcées en faveur de sanctions économiques. Ont-elles été efficaces à travers l’histoire ?

Il n’est pas besoin de retourner loin dans l’histoire pour retrouver la dernière occurrence de sanctions économiques de pays occidentaux. L’Union européenne avait déjà usé de son arsenal en novembre 2021. La Biélorussie était alors accusée d’acheminer des exilés aux frontières polonaises en réaction aux restrictions économiques imposées à ses dirigeants. Face à l’instrumentalisation de la crise migratoire par Minsk, l’Union européenne avait réagi. Comment manier au mieux l’outil diplomatique des sanctions économiques ?