Chef de produit touristique, un métier pour les accros aux voyages
  1. Accueil
  2. Monde
  3. Mondialisation
  4. Chef de produit touristique, un métier pour les accros aux voyages

Monde

Chef de produit touristique, un métier pour les accros aux voyages

Lucile Chevalier
,
Sélection abonnés

Il crée des circuits touristiques vendus ensuite en agence, en vérifiant la viabilité économique des destinations et en anticipant les tendances. Attention, les places sont rares.

Anaïs Martinière Heuzé, 25 ans, teint légèrement hâlé, revenait fin mai dernier d’un tour d’une dizaine de jours en Sicile. Elle a goûté du vin rouge dans une cave à Marsala et dégusté du chocolat aromatisé à la cannelle à Modica.

Là-bas, le cacao est travaillé artisanalement selon les méthodes des Aztèques rapportées il y a 500 ans par les Espagnols quand ils dominaient l’île. Elle a aussi déambulé dans les ruelles de la baroque Noto et de l’antique Syracuse. Elle a grimpé l’Etna en écoutant les explications du guide, avant de prendre le ferry pour les îles éoliennes.

Ce séjour ne lui a rien coûté, mieux, elle a été payée pour le vivre. Car c’est son métier. Elle est cheffe de produit touristique chez Voyage Privé, une agence en ligne.

« Tous les chefs de produit ont en charge une destination et chaque année, on en change. Cette année, je suis sur la Sicile et la Ligurie [la Riviera italienne, NDLR]. Pour la Sicile, j’ai monté ce nouveau circuit afin de faire découvrir les richesses de l’île, au-delà de ses plages paradisiaques », explique-t-elle.