Comment les investisseurs taïwanais ont permis le miracle économique chinois

Monde

Comment les investisseurs taïwanais ont permis le miracle économique chinois

Entre Pékin et Taipei, depuis 40 ans, les échanges économiques cohabitent avec les désaccords politiques. Les investisseurs taïwanais ont fait pression sur les autorités pour développer les relations entre l’île « rebelle » et le continent. Sans ces investissements, l’Empire du Milieu n’en serait pas là.

Des eaux turquoise, des coraux blancs et de jolis villages de pêcheurs. L’archipel de Penghu (îles Pescadores) a tout d’un coin de paradis. Il est surnommé « la petite Hawaï de Taïwan » et nombreux sont les surfeurs qui viennent y prendre la vague.

Seul problème : ce havre de paix est situé à 45 kilomètres de Taïwan et à 140 kilomètres des côtes chinoises. Pile dans le détroit. Et ces dernières années, Pékin a troublé l’atmosphère idyllique de l’archipel avec des manœuvres militaires à répétition.

L’objectif ? Dissuader Taïwan de déclarer son indépendance. Le dernier épisode en date a eu lieu mi-août, en réponse à la visite de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des États-Unis (allié majeur et stratégique pour Taïwan). En plein été, des avions de chasse, navires de guerre, drones et autres missiles balistiques ont défilé dans le détroit.