Crise financière au Royaume-Uni. Les fonds de pension prennent-ils toujours trop de risques pour les retraités ?

Monde

Crise financière au Royaume-Uni. Les fonds de pension prennent-ils toujours trop de risques pour les retraités ?

Fin septembre, les fonds de pension britanniques ont frôlé la banqueroute après une panique sur les marchés financiers. Ces géants, chargés de l’épargne-retraite des habitants, avaient misé sur la spéculation. Dans une énième tentative de se couvrir contre les risques de long-terme qui les affectent inévitablement.

L’essentiel

- Une crise financière a secoué les grands fonds de pension britannique fin septembre, et a failli leur coûter la faillite à cause de montages spéculatifs. La Banque d'Angleterre les a sauvé de justesse.

- Ces fonds de pension chargés de l’épargne-retraite des habitants estiment pouvoir générer des rendements stables à long-terme mais ils essuient des pressions à court-terme qui peuvent les pousser à prendre trop de risques sur les marchés.

_____

« Éviter la contagion. » Dans une note du 28 septembre, la Banque d’Angleterre (BoE) annonce son intention d’intervenir sur les marchés financiers en rachetant des titres de dette britannique (ou obligations d’Etat, aussi nommées gilts), pour sauver les fonds de pension.