De l'étranger, « la France reste une puissance économique importante »

Monde

De l'étranger, « la France reste une puissance économique importante »

Même après l’annulation d’un méga-contrat militaire par l’Australie, l'Hexagone affiche de belles réussites économiques. Vu d’ailleurs, il conserve des cartes à jouer. Sa puissance est liée à des secteurs clés (luxe, TGV, aéronautique) mais aussi à des personnalités emblématiques.

L’annonce a été un coup dur : mi-septembre, les États-Unis ont soufflé un contrat de plus de 50 milliards d’euros à la France pour la fourniture de 12 sous-marins à destination de l’Australie. « Une éviction douloureuse » qui arrive alors que l’Hexagone multiplie les opérations séduction pour mettre en valeur son savoir-faire français, explique Paul Smith, professeur d’histoire et de politique françaises à l’université de Nottingham. 

Il se souvient qu’au printemps dernier, l’un des sous-marins nucléaires tricolores, l’Émeraude, avait effectué une tournée dans le Pacifique, en Chine méridionale, pour souligner la présence française dans la région.

À lire La France doit-elle craindre le déclin économique ?