Débat. La France a-t-elle raison d’exporter des armes ?
  1. Accueil
  2. Monde
  3. International
  4. Débat. La France a-t-elle raison d’exporter des armes ?

Monde

Débat. La France a-t-elle raison d’exporter des armes ?

Maya Khadra, directrice du département Culture générale et Humanités, professeure à IPAG Business School
,
Sélection abonnés

Chaque année, l’industrie militaire française exporte pour plusieurs milliards d’euros d’armement à l’étranger. L’offre française en matière d’équipements militaires est une référence mondiale, connue et reconnue, avec des géants comme Dassault, Naval Group ou Thalès.

« Oui, c’est un atout économique », par Uzair Tinnin

En France, l’industrie de la défense et de la sécurité compte 5 000 entreprises et plus de 400 000 emplois, dont 165 000 dans l’armement. Ces cinq dernières années, ce marché a connu, en France, une hausse de 72 % par rapport à 2010 et représente désormais 7,9 % des ventes totales d’armement dans le monde.

En 2019, les ventes d’armes ont rapporté à la France 8,3 milliards d’euros, plaçant le pays à la troisième place du classement des plus gros exportateurs d’armement au monde. La vente d’armes est aussi un atout géopolitique pour la France. 

D’une part, ces exportations permettent au pays d’affirmer au monde sa puissance militaire, sa capacité à rester indépendant et à se défendre face aux menaces. C’est un pays fort, équipé de plusieurs arsenaux redoutables et qui est capable de concevoir des armes très sophistiquées. 

D’autre part, ces exportations permettent aussi à la France d’entretenir de solides relations diplomatiques avec plusieurs pays hors de l’UE et de l’Europe tels que l’Inde, le Qatar, le Brésil ou bien l’Égypte. D’après le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, « ces exportations constituent pour la France une opportunité de créer ou de consolider des partenariats sur le long terme ».