Pourquoi les Européens ont peur de l’"Inflation Reduction Act" américain ?
  1. Accueil
  2. Monde
  3. Europe
  4. Pourquoi les Européens ont peur de l’"Inflation Reduction Act" américain ?

Monde

Pourquoi les Européens ont peur de l’"Inflation Reduction Act" américain ?

Adrien Palluet
,
Sélection abonnés

Au 1 er janvier 2023, les consommateurs américains bénéficieront de crédits d’impôts et de subventions pour acheter vert si ce vert est « made in USA ». Voté cet été, ce financement est vu par l’Union européenne comme une distorsion de concurrence, contraire aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et néfaste pour son économie.

L’Essentiel

- Le 1er janvier 2023, l’Inflation Reduction Act favorisera les produits fabriqués aux États-Unis par rapport aux produits importés, notamment d’Europe.

- L’UE considère ce texte comme une distorsion des règles de la concurrence, pourtant reconnues par les États au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

- Les Européens demandent des dérogations au risque de ne plus pouvoir exporter aux États-Unis et de voir les investissements sur leur sol se réduire.

______

Une réunion qui tombe à point nommé. Lundi 5 décembre les représentants de l’Union européenne et des États-Unis se sont retrouvés pour la troisième réunion du Conseil du commerce et des technologies (un forum de coordination entre les deux entités lancé le 15 juin 2021).

Cette fois, le sujet des discussions était tout trouvé. Il l’était même depuis des des mois et il porte un nom : Inflation Reduction Act (IRA). Cette loi a été votée par le Congrès américain le 16 août 2022 et doit entrer en application le 1er janvier 2023.