Entre sanctions et “zéro-covid”, l’iPhone va-t-il quitter la Chine ?
  1. Accueil
  2. Monde
  3. International
  4. Entre sanctions et “zéro-covid”, l’iPhone va-t-il quitter la Chine ?

Monde

Entre sanctions et “zéro-covid”, l’iPhone va-t-il quitter la Chine ?

Valentin Grille
,
Sélection abonnés

Assembleur historique, Pékin subit la délocalisation d’une partie de la production de téléphones Apple. Le signe de sa remontée des chaînes de valeur, qui pourrait être entravée par de nouvelles sanctions, et un climat politique durci.

L’essentiel

- Apple a décidé de produire une partie de ses iPhone 14 en Inde, en réaction notamment à la gestion difficile de la pandémie en Chine. En 2025, un quart de sa production totale aura quitté le pays.

- Pékin remonte les chaînes de valeur pour ne plus être « l’atelier du monde », et atteindre l’autonomie stratégique.

- Les sanctions américaines sur les puces, et le durcissement du régime pourraient peser sur cet objectif.

______

À Chennai, en Inde, se produisait fin septembre une petite révolution. Pour la première fois, des iPhone 14 sortaient des usines Foxconn, principal partenaire d’Apple pour l’assemblage de ses téléphones en Asie.

La firme à la pomme avait décidé de produire son modèle le plus élaboré hors de Chine, alors que l’Inde demeurait jusqu’ici cantonnée à des références moins complexes. « On appelle cette stratégie le “China Plus One” : les industriels se diversifient hors de Chine pour ne pas fragiliser les chaînes de valeur », explique Jean-Baptiste Monnier, vice-président de l’Asia Centre.