Faut-il copier le modèle allemand ?

Monde

Faut-il copier le modèle allemand ?

[Débat étudiant]

Sur le papier, nos voisins d’outre-Rhin montent sur tous les podiums économiques : premier exportateur mondial, virtuose de la lutte contre le chômage, champion de l’équilibre budgétaire. En réalité, c’est plus compliqué. Conversation estudiantine… animée.

Exercice de rhétorique

Les exposés ci-dessus s’inscrivent dans un cours de rhétorique. Ils ne reflètent en rien les idées et opinions personnelles des étudiants.

Faut-il copier le modèle allemand ?

Oui, tout de suite !

Jean-Louis Odia-Kalombo

1re année IPAG Business School (2018-2019)

Attention à la face cachée

Julia Guitton

1re année IPAG Business School (2018-2019)

L'avis de Jean-Louis Odia-Kalombo : Oui, tout de suite !

"Le miracle économique allemand ". Ces mots ne viennent pas d’Angela Merkel, ni d’une association pour la promotion de l’Allemagne, mais du très sérieux magazine The Economist, en février 2011. Ce wirtschaftswunder, pour reprendre l’expression dans la langue de Goethe, ne tient pas complètement de la providence divine, mais d’une politique cohérente, logique, et dont nous devons nous inspirer.

Le modèle allemand résulte d’abord d’une réforme du marché du travail, entreprise entre 2003 et 2005 sous l’impulsion du chancelier social-démocrate Gerhard Schröder et de Peter Hartz, ancien chef du personnel du groupe Volkswagen. Ils ont assoupli le régime d’embauche et de licenciement, encouragé les mini-jobs à 450 euros par mois et les temps partiels, ou encore réduit la durée d’indemnisation du chômage. Cette batterie de mesures a produit des effets sur l’emploi.