Le Salvador, laboratoire failli du bitcoin
  1. Accueil
  2. Monde
  3. International
  4. Le Salvador, laboratoire failli du bitcoin

Monde

Le Salvador, laboratoire failli du bitcoin

Anne-Dominique Correa
,
Sélection abonnés

En 2021, le Salvador est devenu le premier pays du monde à faire du bitcoin une monnaie légale. Un an plus tard, l’expérience n’apparaît pas très concluante, surtout au vu des secousses récentes qu’a connu le marché des cryptomonnaies.

L’essentiel

- En faisant du Salvador le premier pays du monde à considérer le bitcoin comme une monnaie légale en 2021, le président Bukele s'est aventuré dans un pari risqué.

- Le bitcoin n’a pas suscité la confiance de la population en raison de sa volatilité

- La cryptomonnaie ne remplit pas non plus les fonctions essentielles des monnaies traditionnelles.

_____

La nouvelle surprend le monde entier. Le 5 juin 2021, Nayib Bukele, le président du Salvador, plus petit pays d’Amérique Centrale, fait une apparition choc dans une vidéo diffusée lors d’une conférence sur le bitcoin à Miami.

« J’enverrai au Congrès un projet de loi qui fera du bitcoin une monnaie légale au Salvador », annonce-t-il, en anglais, au milieu des applaudissements enthousiastes de « la communauté crypto ». « Nous espérons que cette petite décision peut nous aider à pousser l’humanité au moins un tout petit peu dans la bonne direction », s’enthousiasme-t-il.

Trois jours plus tard, le Salvador approuve la loi Bitcoin et devient le premier pays du monde à adopter la cryptomonnaie comme monnaie de cours légal. En guise de célébration, les membres du gouvernement mettent des photos de profil sur Twitter avec des yeux lasers, un mème utilisé par les fans de bitcoin.