L’Europe s'est enfin lancée enfin dans la course aux puces

Monde

L’Europe s'est enfin lancée enfin dans la course aux puces

Pour garantir la sécurité de ses approvisionnements en semi-conducteurs, l’Union européenne s’est dotée d’une réglementation inédite, le Chips Act. La Commission est unie sur l’objectif, mais pas sur les moyens de l’atteindre.

Heinz Erlemann est concessionnaire automobile dans la petite ville de Villmar, en Allemagne. Fin avril, dans les colonnes du journal régional Frankfurter Neue Presse, il raconte, pour son Land, la Hesse, la tension du marché de l’automobile à cause de la pénurie de puces (semi-conducteurs), ces petits composants électroniques essentiels au bon fonctionnement, entre autres, des airbags, des systèmes de conduite ou de freinage de nos véhicules.

Il se lamente de la chute brutale des nouvelles immatriculations et de l’intérêt croissant pour les véhicules d’occasion qui, du coup, se raréfient : « La crise des puces bouleverse tout : il y a moins de retours de leasing, moins de voitures de démonstration, moins de voitures de service d’usine. »