Ukraine : face aux tensions géopolitiques, la hausse des dépenses militaires
  1. Accueil
  2. Monde
  3. International
  4. Ukraine : face aux tensions géopolitiques, la hausse des dépenses militaires

Monde

Ukraine : face aux tensions géopolitiques, la hausse des dépenses militaires

Audrey Fisné-Koch
,
Sélection abonnés

À l’échelle mondiale, les dépenses militaires ont atteint des niveaux record ces dernières années. Chaque pays décide de son budget de défense en prenant davantage en compte les risques géopolitiques que les enjeux économiques. 

De la Chine à l’Union européenne, en passant par le Moyen-Orient, le constat est le même : le monde se réarme. Les statistiques le montrent clairement. « On n’a jamais autant dépensé pour le secteur de la défense qu’aujourd’hui, nous explique Julien Malizard, économiste et spécialiste du domaine. Même durant la Guerre froide, on n’atteignait pas les budgets actuels. »

D’après l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), qui dresse un état des lieux chaque année, les dépenses militaires mondiales atteignaient 1 981 milliards de dollars en 2020 (environ 1 637 milliards d’euros), soit une augmentation de 9,3 % par rapport à 2011. « Le fardeau militaire mondial a augmenté de 0,2 point en 2020, pour atteindre 2,4 %. C’est la plus forte augmentation depuis la crise financière et économique mondiale de 2009 », peut-on lire dans le dernier rapport.

« Cette tendance lourde à l’augmentation des budgets militaires est notable depuis 2014 », souligne Lucie Béraud-Sudreau, chercheuse au SIPRI. Même si, précise-t-elle, les dépenses militaires comportent à la fois des équipements, mais aussi la recherche et développement (R & D) dans le domaine, le personnel ou encore la maintenance.