Assurance chômage. Indemniser les chômeurs moins longtemps, est-ce accélérer le retour à l’emploi ?

Politique économique

Assurance chômage. Indemniser les chômeurs moins longtemps, est-ce accélérer le retour à l’emploi ?

Si le taux de chômage a baissé en France de près d’un point depuis 2019, il reste en 2022 encore 2,3 millions de chômeurs. Pour ramener ces derniers sur le marché de l’emploi, faut-il durcir les règles de l’assurance chômage, en réduisant la durée d’indemnisation ? C’est l’intuition du gouvernement, partagée par le Medef. Les syndicats, eux, doutent sérieusement des effets d’une telle mesure.

L’essentiel

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture le projet de loi amorçant une nouvelle réforme de l’assurance chômage.

- Le gouvernement souhaite moduler l’assurance chômage en fonction de la situation sur le marché du travail : « plus stricte quand trop d’emplois sont non pourvus. Plus généreuse quand le chômage est élevé », selon les mots d’Emmanuel Macron.

C’est une des briques que veut poser le gouvernement pour remettre d’ici 2027, la France sur le chemin du plein-emploi : moduler la durée d’indemnisation en fonction de la conjoncture, comme au Canada. L’objectif est de revoir les règles de l’assurance chômage pour qu’elles incitent à retrouver rapidement un travail quand les entreprises embauchent et pour qu’elles protègent mieux quand le marché de l’emploi est en crise.