« Avec une inflation autour des 5 %, le budget de la défense va baisser en valeur réelle»

Politique économique

« Avec une inflation autour des 5 %, le budget de la défense va baisser en valeur réelle»

Avec la guerre en Ukraine, plusieurs pays européens repensent leurs stratégies de défense. Quels sont les moyens militaires de la France ? Sont-ils suffisants face aux risques actuels ? L’économiste Julien Malizard répond.

« On ne peut plus vivre au rythme et avec la grammaire d’il y a même un an. Tout a changé. » Trois mois après le début de la guerre en Ukraine, Emmanuel Macron a annoncé vouloir réévaluer la loi de programmation militaire 2019-2025 (LPM) pour « ajuster les moyens aux menaces ». Le budget du ministère des Armées doit atteindre 40,9 milliards d’euros en 2022 et 50 milliards en 2025, contre 35,9 milliards d’euros en 2019.

Lors du salon international de défense Eurosatory ce 13 juin, le président a indiqué que la France et l’Union européenne sont entrées dans une « économie de guerre » : « Une économie dans laquelle il faudra aller plus vite, réfléchir différemment sur les rythmes, les montées en charge, les marges… » L’économiste Julien Malizard revient sur l’évolution des dépenses françaises en termes de défense et sur l’impact de la guerre en Ukraine.