Combien ça coûte, la contraception ?

Politique économique

Combien ça coûte, la contraception ?

En réponse à un recul de la contraception pour des raisons financières, de nombreux contraceptifs sont devenus gratuits pour les femmes de moins de 26 ans le 1er janvier. Malgré tout, les coûts restent nombreux, et essentiellement à la charge des femmes.

La première fois que l’on transmet l’ordonnance de la gynécologue à la pharmacienne, c’est souvent l’inconnu : « Ma pilule va-t-elle coûter cher ? Mon anneau est-il remboursé par la Sécurité sociale ? Ma mutuelle prend-elle en charge une partie de mon stérilet ? »

Accéder à des moyens de contraception est pourtant un enjeu central pour le droit des femmes à disposer de leur corps, encore plus quand il est menacé comme c’est le cas aux États-Unis. En France, en 2021, un tiers des grossesses, même si elles ne mènent pas toutes à un avortement, n’étaient pas désirées.

« J’ai fait le constat, en lien avec les autorités scientifiques, d’un recul de la contraception chez un certain nombre de jeunes femmes, et le premier motif, c’est un renoncement pour raisons financières », déclarait Olivier Véran, alors ministre de la Santé, le 9 septembre 2021 sur France 2.