Budget de l’État. Faut-il s’inquiéter du déficit permanent ?

Politique économique

Budget de l’État. Faut-il s’inquiéter du déficit permanent ?

Le gouvernement souhaite faire voter une loi de finance qui implique un déficit public à hauteur de 5 % du PIB. Il s’agit également du niveau de déficit public prévu pour 2022. Cela va maintenant faire bientôt 50 ans (depuis 1974) qu’un gouvernement français n’est pas parvenu à équilibrer le budget de l’État. Problématique ?

L’essentiel

- Le Parlement devrait voter un budget actant un déficit public de 5 %. La série se prolonge pour la 49e année consécutive : la France n’a pas voté un budget en équilibre depuis 1974.

- L’État français garde la confiance de ses créanciers, pour le moment. Mais le retour de l’inflation pourrait créer une menace sur les finances publiques à moyen terme.

______

Chaque année, le gouvernement propose au Parlement un projet de loi de finances qui prévoit, pour l’année suivante, le niveau des recettes de l’État (principalement à partir de la somme des prélèvements obligatoires) et le montant des dépenses publiques. Si les dépenses publiques sont supérieures aux recettes, l’État se trouve en déficit. Le déficit public est donc un flux annuel.