Chômage : qu’est-ce qu’une offre d’emploi raisonnable (ORE) ?
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Emploi
  4. Chômage : qu’est-ce qu’une offre d’emploi raisonnable (ORE) ?

Politique économique

Chômage : qu’est-ce qu’une offre d’emploi raisonnable (ORE) ?

Audrey Fisné-Koch
,
Sélection abonnés

Alors que le gouvernement a annoncé la « chasse » aux chômeurs qui ne recherchent pas activement un emploi, Pour L’Éco vous explique ce qu’est cette notion centrale dans les procédures de Pôle emploi.

« Les demandeurs d’emploi qui ne démontreront pas une recherche active verront leurs allocations suspendues », a prévenu Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée du 9 novembre. Pôle emploi intensifiera donc ses contrôles dans les six prochains mois, a ajouté le gouvernement.

La « recherche active » des demandeurs d’emploi passe notamment par l’acceptation les offres raisonnables d’emploi (ORE), ou leur refus seulement lorsque légitime. Mais quelle est donc cette notion ?

Un seul refus autorisé

L’ORE a été définie pour la première fois en 2008 et ajustée en 2018-2019. Concrètement, lorsqu’un demandeur d’emploi s’inscrit à Pôle emploi, il détermine avec son conseiller un plan personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE), c’est-à-dire les critères du poste qu’il recherche et l’offre qui lui correspondrait.

Plusieurs éléments sont pris en considération pour élaborer cette offre : les compétences professionnelles de la personne, sa formation, sa situation personnelle, le type de contrat recherché (CDD, CDI, temps plein ou temps partiel…), le salaire attendu, la zone géographique de recherche et la situation du marché du travail local.