Chômage : se former pour mieux retrouver un emploi ?

Politique économique

Chômage : se former pour mieux retrouver un emploi ?

Intuitivement, il semble évident que former un chômeur augmente ses chances de retrouver un emploi. Dans les faits, tout dépend du profil du demandeur d’emploi.

Un million. C’est le nombre — record — de stages suivis, en 2020, par des demandeurs d’emploi, pour augmenter leurs compétences. Les politiques de formation des chômeurs constituent aujourd’hui, en France et en Europe, un des piliers de la lutte contre le chômage et les ressources financières qui leur sont allouées ne cessent d’augmenter chaque année. Mais, pour autant, sont-elles efficaces pour résorber le chômage ?

Apparues à la suite du premier choc pétrolier, ces politiques dites de formation se sont multipliées au cours des années 1980 pour faire face au développement du chômage de masse.

Ces mesures, qui comprennent des programmes de formation ou des aides à l’orientation professionnelle, reposent sur l’idée que le chômage n’est pas seulement dû à une demande de travail insuffisante de la part des entreprises (faible activité), mais d’une offre de travail aux qualifications et aux compétences inadaptées.