Chronique. Non, contrairement aux idées reçues, la France n'est pas remplie de propriétaires

Politique économique

Chronique. Non, contrairement aux idées reçues, la France n'est pas remplie de propriétaires

En réalité, la France est le quatrième pays de l’UE avec le taux de locataires le plus élevé, derrière l’Allemagne, l’Autriche et le Danemark.

couv_plCet article est extrait de notre magazine consacré au pouvoir d'achat. À retrouver en kiosque et en ligne.

On croyait la France grande terre de propriétaires, elle est en fait un petit bastion de multi-propriétaires. C’est la conclusion à laquelle est arrivé l’Insee dans une récente étude.

En croisant des informations démographiques, fiscales, et cadastrales – permettant notamment d’identifier les particuliers au travers des Sociétés civiles immobilières (SCI) –, l’institut a découvert que la propriété des logements français était relativement concentrée.

Ainsi un quart des ménages français détiendrait 68 % des logements des particuliers et 3,5 % d’entre eux posséderaient la moitié du parc locatif tricolore ! Dans les grandes villes, c’est encore pire. À Paris, par exemple, 40 % des logements seraient détenus par des multi-propriétaires (cinq logements ou plus).