Covid-19 : entre interventionnisme et libéralisme, la BCE et ses nouvelles règles du jeu

Politique économique

Covid-19 : entre interventionnisme et libéralisme, la BCE et ses nouvelles règles du jeu

Pendant la pandémie, l’activité de production n’était plus en mesure de générer les revenus et les recettes fiscales nécessaires aux missions de l’État-providence. Pour financer le « quoi qu’il en coûte », l’État devait pouvoir contracter des emprunts hors norme.

une_couvCet article est extrait de notre magazine consacré aux superpouvoirs économiques des politiques. À retrouver en kiosque et en ligne.

Longtemps, le pouvoir économique a été, pour l’essentiel, détenu par les entreprises. Celles-ci façonnent le système économique et social sous la contrainte de la concurrence et des motivations des consommateurs.

Elles sont à l’origine de la production des biens dont nous avons besoin, de la création des emplois, de la distribution primaire des revenus, des impôts, sans oublier leur rôle dans l’insertion et la cohésion sociale. Quand les entreprises jouent ce rôle, la réalité économique se traduit par des objectifs de croissance économique et de rentabilité financière.