Débat. Faut-il taxer les poids lourds étrangers ?
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Budget et Fiscalité
  4. Débat. Faut-il taxer les poids lourds étrangers ?

Politique économique

Débat. Faut-il taxer les poids lourds étrangers ?

Maya Khadra, professeur à l’ipag business school,
,
Sélection abonnés

En France, l’écotaxe poids lourds a été abandonnée en 2014 après plusieurs mois de manifestations. Ce qui ne veut pas dire qu’il est impossible de mettre en place un autre dispositif de fiscalité écologique. Cibler les camions étrangers fait débat.

clash-etudiant-poids-lourds-routier-impot.jpg

« Oui, car les routiers français payent des impôts »

Chaque année en France, des camions sillonnent routes et autoroutes. Près de 11 milliards de kilomètres sont ainsi parcourus par les poids lourds étrangers dans notre pays, sans compter ceux du parc automobile français. En 2014, le gouvernement avait proposé une écotaxe, mais des manifestations l’avaient fait reculer. Depuis l’élection du président Macron, ce sujet de la taxation des poids lourds étrangers est revenu sur la table. Et franchement, taxer les camions venus de l’étranger n’est pas fondamentalement une « mauvaise idée ».

Éco-mots

Écotaxe 

Taxe qui s’applique en vertu du principe pollueur-payeur aux actions générant des dommages environnementaux, pour contribuer à les limiter et/ou à en atténuer ou réparer certains effets.

En effet, les poids lourds étrangers sont l’une des causes de la détérioration des autoroutes françaises. Ces autoroutes doivent investir pour entretenir la chaussée. Cela coûte cher et ces dépenses affectent directement les usagers ne conduisant pas de poids lourds, c’est-à-dire le contribuable français. Il serait normal que les poids lourds étrangers versent une compensation pour que les autoroutes – des entreprises privées – investissent dans cette meilleure qualité de circulation.