Débat. Les faiblesses de l’université française sont-elles dues à un manque de moyens ?

Politique économique

Débat. Les faiblesses de l’université française sont-elles dues à un manque de moyens ?

La gratuité de l'enseignement supérieur pour la quasi-totalité des étudiants est remise en cause par le Président de la République. Elle ne permettrait pas un système viable. Deux économistes débattent.

« On ne pourra pas rester durablement dans un système où l’enseignement supérieur n’a aucun prix pour la quasi-totalité des étudiants », a lancé Emmanuel Macron lors de son discours de clôture du 50e anniversaire du congrès de la Conférence des présidents d’universités, jeudi 13 janvier 2022.

Pour répondre au débat sur le manque de moyens de l’université française en cette rentrée, le think tank libéral Génération libre a dans un rapport récent souhaité remettre la question de l’autonomie des universités au cœur du débat public.

Selon les auteurs, Florent Bayle et Erwan Le Noan, la France souffre avant tout d’un déficit d’autonomie. Leur priorité est surtout d’améliorer l’efficience de la dépense publique. Gilles Raveaud, professeur d’économie à l’université Paris 8, ne nie pas les problèmes organisationnels qui touchent l’enseignement supérieur français, mais s’indigne du manque de moyens et de la sous-rémunération des enseignants-chercheurs.